2018

- Collection Le Pin perdu, Dominique Marchès

 

2017

- Villa Pérochon CACP, Centre d'Art Contemporain et Photographique, Niort

 

2016

- Fond Départemental d’Art Contemporain de la Dordogne
 

2009

- Fond Départemental d’Art Contemporain de la Dordogne
 

2006

- Galerie Espace Saint-Cyprien - Toulouse
 

2005

- Fond Départemental d’Art Contemporain de la Dordogne
 

2004

- Société Technidata - Grenoble (mécénat d’entreprise)
 

Le brouillard, utilisé comme un fond blanc de studio photographique, participe d'une absence de profondeur de champ et permet d'isoler les objets. La proportion identique attribuée à chacun d’entre eux dans le format de l’image contribue à une transformation d’échelle qui tend à engendrer une perte de repère.

In this series, I have chosen to use the fog as a white studio background; it generates a lack of depth of field, hence resulting in isolating the objects and taking them out of context. Giving an equal proportion to each of them in the composition contributes to a change of scale and then to the loss of reference points.

Hors champ